logo de resamaurice, hôtels et séjour à  l'Ile Maurice
Fêtes ile Maurice | Hotels Ile Maurice
Le spécialiste du voyage et séjour à l'Ile Maurice
CONTACT  |  01 77 75 04 47 (Lundi-Samedi 8h-18h)

Découvrez l'île Maurice et ses fêtes religieuses

 
Les fêtes religieuses à l'île Maurice
Maurice étant un véritable carrefour culturel entre Europe, Afrique et Asie, la majorité des  grandes religions y est représentée, de l’hindouisme à l’Islam en passant par le Bouddhisme et le Catholicisme. Voici les principales fêtes religieuses célébrées par tout le peuple. Pour connaître les dates exactes de ces célébrations, consultez notre calendrier des fêtes et jours fériés.



Fête du Bienheureux Jacques Désiré Laval

En hommage au Bienheureux Jacques Désiré Laval, l'apôtre des Noirs et le Saint de Maurice, des pèlerins de foi catholique convergent de toute l'île vers son tombeau pour invoquer des intercessions et des miracles.


Divali (fête de la lumière)

La lumière en partage, Divali est l'une des plus importantes fêtes indiennes. Les Mauriciens de foi hindoue célèbrent la victoire des forces du Bien sur l'empire des Ténèbres. Le mot Divali, ou Deepavali, vient de deux mots hindis : "deepa" qui signifie lumière, et "avali", rangée.

Tout autour des maisons, des rangées de lampes à huile en terre cuite répandent une lumière apaisante, et des guirlandes lumineuses multicolores appellent sur leurs occupants la bénédiction de Lakshmi, la déesse de l'abondance.

Les lumières sont aussi celles de l'esprit et de la connaissance qui triomphent sur l'ignorance et l'obscurantisme. La vie est un échange, on reçoit ce que l'on donne, la symbolique de Divali prend tout son sens dans l'offrande des gâteaux traditionnels que l'on partage en signe de paix et d'amour, en famille, entre amis, mais aussi, souvent, avec tous ceux qui se promènent dans les rues pour admirer le spectacle féerique de la lumière.

En cette nuit magique, toute l'île Maurice vibre à l'unisson et communie dans la même ferveur.


Fête du Printemps

Le nouvel an chinois célébré en février est précédé d'un nettoyage complet de la maison. Le rouge, symbole du bonheur est dominant durant la célébration. Abondance de nourriture sur les tables (pour assurer l'abondance tout au long de l'année), distribution du traditionnel "gâteau de cire" à la famille et aux amis, danses du dragon dans les rues, cadeaux offerts aux enfants et pétards qu'on fait sonner font aussi partie de cette fête.


Maha Shivaratree

Le Maha Shivaratree (littéralement : la grande nuit de Shiva) est l'une des fêtes hindoues les plus populaires célébrée en l'honneur du dieu Shiva au sein de la communauté indienne. A Maurice, la fête revêt un caractère particulier avec le pèlerinage au Grand Bassin, lac sacré dans lequel furent versées les eaux du Ganges.

Le Maha Shivaratree est toujours célébré en février-mars lors de la nuit sans lune du mois de "phalguna" du calendrier lunaire hindou. Plusieurs jours avant la fête, les croyants ne consomment ni viande ni alcool et restent chastes. Ils font des prières tous les jours et implorent la bénédiction et la protection de Shiva. Puis, quelques jours précédant la fête, les fidèles, partant des quatre coins de Maurice et habillés de préférence en blanc, entreprennent à pied un pèlerinage au lac sacré de Grand Bassin, "Le Ganga Talao".

Si le pèlerinage à Maurice est plus que centenaire - au siècle dernier un petit groupe de dévots avait accompli le premier pèlerinage à Grand Bassin dans le cadre du Maha Shivaratree - c'est en 1972 que de l'eau sacrée du fleuve du Gange en Inde fut versée dans le lac de Grand Bassin.

Depuis ce jour, le lac devint sacré et le pèlerinage prit des proportions qu'on connaît aujourd'hui avec des milliers de pèlerins sur les routes menant à Grand Bassin pendant plusieurs jours précédant la fête du Maha Shivaratree. Depuis quelques années ce pèlerinage prend une dimension régionale et des pèlerins font le voyage de la Réunion et de l'Afrique du Sud, entre autres. Lors du pèlerinage, les pèlerins portent sur leurs épaules un "kawar". Cette structure en forme d'arche, construite traditionnellement en bambou, est décorée de fleurs en papier, de clochettes multicolores, de petits miroirs et de photos de Shiva.

Le transport du "kawar" symbolise la soumission et l'obéissance à la volonté de Shiva. En arrivant au "Ganga Talao", les pèlerins offrent leurs prières au dieu Shiva et, en souvenir des saints qui avaient versé de l'eau sur le cou empoisonné de Shiva, ils versent du lait et de l'eau sur le "shiva lingum" (pierre sacrée représentant le dieu Shiva).

La croyance veut que les saints (des devas) et les démons (des asuras) aient uni leurs forces, un jour, pour retourner les océans afin d'y trouver le nectar d'immortalité appelé "Amrita". Cependant, les choses tournaient mal. Des eaux tourbillonnantes surgit un poison mortel qui détruisit tout sur son passage, menaçant de détruire l'humanité.

Les "devas" demandèrent alors à Shiva de leur venir en aide. Celui-ci avala le poison, sauvant ainsi l'univers de la destruction. Mais après avoir absorbé le poison, sa gorge devint bleue. Pour atténuer sa douleur, les saints lui versèrent de l'eau sur le cou.

C'est en reconnaissance du geste des saints de l'époque que du lait et de l'eau sacrés sont aujourd'hui versés sur les représentations du dieu Shiva. Le Maha Shivaratree coïncide également, en Inde, dans l'hémisphère nord, avec la fin de l'hiver.

C'est le temps de la floraison des arbres qui annonce le printemps. C'est une des raisons pour laquelle, le "shiva lingum", représentation du dieu Shiva, est symbole de fertilité et de régénérescence.



Holi

Fête très colorée, d'origine hindoue, elle est aussi appelée la fête de la joie. Durant cette célébration, les participants s'aspergent de poudre et d'eau colorées.


Ganga Asnan

Fête du Ganges, le fleuve sacré des Indiens, célébrée entre octobre et novembre. A l'occasion de cette célébration, les hindous se purifient en se baignant dans le lac sacré du Grand Bassin et font des offrandes et des prières.

Eid-Ul-Fitr

Cette fête est célébrée par les Mauriciens de foi musulmane pour marquer la fin du Ramadhan, le mois sacré du carême musulman. Des prières ont lieu durant toute la journée.