La Culture de l'île Maurice

L’île Maurice est un état insulaire connu pour être une destination idyllique pour des vacances ou lors d’un voyage de noces. Idéale pour fuir la saison hivernale européenne, le temps sur l’île est à la fois chaud et humide. Si l’on recherche un peu plus de fraîcheur, il est toujours possible de profiter des alizés constants sur la côte. 

Mais fort de sa diversité, Maurice est également une terre de culture et d’authenticité. Véritable melting-pot regroupant des peuples d’origines variées et des religions cohabitant en parfaite intelligence, l’île a sur un plan culturel, énormément à faire découvrir.  

Embrassant un héritage venant d’Afrique, d’Asie et d’Europe, il est naturel pour ce pays de comporter une grande variété de langues, de religions d’origines ethniques et de traditions. Passer des vacances à l’île Maurice c’est découvrir une diversité que l’on n’oubliera pas. Ne résumez plus Maurice à son dodo ou à son aspect adéquat pour un mariage sur une île, plongez au cœur de la culture Mauricienne



Au milieu de ce mélange linguistique est apparu le créole mauricien, plus communément appelé le « kreol Morisyen. Considéré comme un patois, une langue du petit peuple, le créole fut relégué aux marges des langues prestigieuses comme l’anglais et le français. Cependant, aujourd’hui le créole a évolué en une langue à part entière. Elle est devenue la langue nationale de l’île et est même enseigné dans les écoles.

Le créole Mauricien est à base de français combiné à des termes issus des différentes cultures et religions de l’île. Où que vous soyez à Maurice, vous pouvez être sure que les Mauriciens comprennent et parlent le français malgré un léger accent. Rassurez-vous, suite aux colonisations de l’île, la population est bilingue, et la majorité des Mauriciennes savent parler l'anglais et le français. 

L’anglais est la langue officielle du pays, mais le français reste la deuxième langue la plus pratiquée à Maurice, après le créole.


La culture mauricienne se retrouve également dans la cuisine. Un séjour à l’île Maurice peut rapidement se transformer en un voyage culinaire. Les plats quotidiens des Mauriciens sont généralement à base de riz,  de grains secs et de curry. Le plat le plus populaire à Maurice est le briani, qui est constitué de riz, de viande,  de pomme de terre et d'épices... un véritable mélange de saveurs.

Mais on retrouve également dans la cuisine traditionnelle mauricienne des plats venus de tous les horizons et de toutes les cultures : les mines frites ou chow mein (nouilles chinoises aux légumes et poulet ou viande), le vinday, le dholl puri et rotis, la daube, le haleem, et les incontournables caris (curry) servis avec du riz. Les amuse-gueules ne sont pas en reste. Vendus à chaque coin de rue, ils sont très nombreux : gâteaux piment, samoussas, badjas, chanapouris, et bien d'autres fritures.


La musique traditionnelle est le Séga, musique originaire des esclaves africains. Cette musique a gardé son côté dansant et entrainant.

On raconte que les pas étaient relativement simples pour faciliter les déplacements sur le sable.  Les créoles entretiennent la tradition sur les plages avec la ravanne, sorte d'immense tambourin qu'on tient sur soi et qu'on frappe avec les mains. La ravanne est souvent accompagnée par un triangle, une bouteille de bière usagée et des noix de coco remplies de graines ! Vous pourrez découvrir quelques spectacles de Séga typique dans les hôtels.

Aujourd’hui, le Séga a connu des évolutions vers le Reggae et le Seggae (à découvrir notamment la musique de l’icône du Seggae : Kaya). En raison d’une forte communauté indienne, vous aurez également l’occasion d’entendre, à la radio notamment, la musique atypique de Bollywood. 


À l’image de son drapeau, la culture mauricienne est un incroyable mélange de couleurs, de traditions et de religions. Les cultes variés illustrent à merveille le kaléidoscope culturel mauricien, à la rencontre de l’Europe, de l’Asie, et de l’Afrique. Ainsi, ne soyez pas surpris par le nombre de temples, mosquées et églises qui sont omniprésents aussi bien dans les villes que dans les campagnes.

D’ailleurs, les Mauriciens célèbrent les principales fêtes religieuses de chaque communauté dans l’harmonie tous les ans. Au total, il y a 15 jours féries annuels à Maurice parmi lequel, certains varient d’année en année.

Ne ratez sous aucun prétexte l’occasion d’assister aux fêtes si vous souhaitez vous immerger dans la culture mauricienne. Retrouvez ci-dessous toutes les dates de ces fêtes particulières.



1er et 2 Janvier :  Le Nouvel An

1er Février :  Commémoration de l’Abolition de l’Esclavage

3 Février :  Cavadee

17 Février :  Maha Shivaratree

19 Février :  Nouvel an chinois

12 Mars :  Fête de l’indépendance

21 Mars : Ougadi

1er Mai :  Fête du travail

18 Juillet :  L’Eïd-el-fitr

18 Septembre:  Ganesh Chaturthi

1er Novembre : la Toussaint

2 Novembre :  Arrivée des travailleurs engagés

11 Novembre : Divali

25 Décembre :  Noël

Maurice est un pays de poètes, d’écrivains et d’artistes, inspirés non seulement par la beauté surprenante de ses paysages naturels mais aussi par une identité multiculturelle. Inspiré du naufrage du Saint Géran en 1744, Bernardin de Saint Pierre a écrit le roman tragique et célèbre, ‘Paul et Virginie’ (publié en 1788).

Jean-Marie Gustave Le Clézio, qui a reçu le prix Nobel de littérature en 1998, a également dédié sa prestigieuse distinction à Maurice car il se considérait de langue française et de culture mauricienne. 

Pour la littérature moderne, l'auteur mauricien le plus célèbre reste Malcom De Chazal, visionnaire et peintre, connu  pour "Petrusmok" et "Sens Unique". Vous découvrirez de rigolotes sirandanes (ou proverbes mauriciens) sur les murs des chambres du Zilwa Attitude, un hôtel qui se veut 100% authentique. Pour en savoir plus, consulter nos experts de Maurice.




Resamaurice, un site du réseau Resaplanet Ltd © 2000 - 2015. Tous droits réservés